Les dirigeants de Coinbit ont été arrêtés

Les fondateurs de l’échange sud-coréen auraient tenté de manipuler le marché. Avec le wash-trading, ils ont effectué des transactions frauduleuses avec des BTC et autres cryptos, générant un faux volume estimé à 84 millions de dollars. Cela a été rendu possible par l’utilisation de faux comptes et données masquées.

En Corée du Sud, il existe des lois détaillées sur les crypto-monnaies qui sanctionnent les actions frauduleuses par plusieurs années d’emprisonnement. Si la perte est supérieure à 5 milliards de wons (environ 5 millions de dollars), les conséquences sont encore plus dures.