IOTA participe à la protection du climat

Ils travaillent avec ClimateCHECK sur la protection du climat et le développement durable. Cela semble assez banal cependant, leur premier projet commun a déjà été présenté : l’initiative DigitalMRV. Cette abréviation vient des mots Mesure, Rapport, Preuve. Il s’agit d’un outil administratif fondé sur une blockchain (dans le cas de IOTA sur le blockgraph Tangle).

Les solutions actuellement utilisées pour la protection du climat comme les quotas de CO2, sont difficiles à administrer, chers et lents. Les données stockées dans un registre distribué, en revanche, sont transparentes et peuvent être vérifiées par n’importe qui à tout moment. Le programme d’essai durera 14 mois dans un champ de gaz naturel Canadien en Chine, où l’ensemble du processus sera surveillé et enregistré sur le réseau IOTA.