La crypto de la banque centrale d’Arabie et des Emirats est prête à fonctionner

L’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont lancé ensemble une expérience de monnaie numérique l’année dernière. L’objectif était que les États du Golfe créent un réseau de paiement commun et distribué qui augmenterait l’efficacité des transactions économiques transfrontalières. Ils veulent donc des échanges moins chèrs, plus simples, plus rapides et plus contrôlables lorsqu’ils font affaire les uns avec les autres.

Pour cela, la technologie blockchain a été sélectionner comme moyen de parvenir à cet objectif. L’initiative du projet Aber s’est avérée viable jusqu’à la fin de la période d’essai. Cependant, les autorités des deux États arabes ont également déclaré que le véritable défi serait de s’attaquer à l’impact de la CBDC sur le système financier existant et leur cadre juridique actuel.