Un vote blockchain à la place de l’assemblée générale des actionnaires

L’une des plus grandes compagnies d’assurance japonaises, Meiji Yasuda, organisera un vote en ligne basé sur la blockchain, au lieu de l’assemblée annuelle régulière des parties prenantes, en raison de la pandémie. La méthode habituelle qui s’exerce en présentiel à l’aide d’un papier et d’un crayon n’est pas la plus sûre. C’est pourquoi la société a décidé de tenter en pilote le vote avec une application décentralisée.

Ils ont passé un accord avec Asteria, qui développera pour eux une application de vote spéciale basée sur la blockchain. En décembre, ils essaieront le nouveau système, vérifieront les faiblesses et observeront l’efficacité de la DApp. Il est bon de savoir si les données arriveront en temps réel et si le back-end pourra compter les votes correctement.