Binance Ouganda a fermé ses portes, mais les opérations P2P se développent toujours

En octobre, Binance a fermé sa filiale en Ouganda mais garde tout de même de nouveaux projets d’expansion en Afrique. Binance a créé une solution de passerelle fiat-crypto en P2P de type franchise, qui fonctionne comme un guichet automatique Bitcoin en magasin, mais en utilisant le système de Binance. Les opérateurs peuvent gagner entre 30 et 350 USD par jour en échangeant des crypto-monnaies dans leur communauté locale. Les pays soutenus sont actuellement le Nigéria, le Kenya, l’Afrique du Sud, l’Égypte et le Maroc.

L’Afrique n’a pas une infrastructure financière et de réseau très solide et les entreprises fonctionnent davantage sur un modèle traditionnel de réunion business physiques. C’est peut-être la raison du manque de succès de Binance Uganda. Cependant, c’est ce même constat qui explique l’adoption croissante des solutions P2P. Depuis mars, le marché Binance P2P avait généré un volume de 280 millions USD.